Nos actions 2017

Financement de 3 nouveaux projets de recherche validés par le Comité Scientifique

Devenir des troubles autistiques après greffe de cellules souches hématopoïétiques pour une hémopathie : étude collaborative : Eurocord et Unité de Psychiatrique Translationelle. Marion LEBOYER – PARIS EUROCORD.

 

Des études récentes laissent supposer que les patients atteints de troubles du spectre autistique traités par greffe de cellules souches pour une autre pathologie, pourraient voir un impact positif sur les signes de l’autisme. Projet novateur, ouvrant des pistes de recherches extrêmement intéressantes. 

Budget : 20.000 euros 2017- 2018

Etude du rôle du polymorphisme génétique sur l’évolution clinique de la drépanocytose. Annalisa RUGGIERI – Paris EUROCORD.

Cette étude va permettre de calculer la probabilité de trouver un donneur compatible, mais également de déterminer les patients pour lesquels les greffes seraient les plus indiquées. Cette étude s’appuiera sur les données de l’hôpital Tenon, sur l’Université de Sao Paulo au Brésil, et sur le centre de référence de la drépanocytose de Saint Louis au Sénégal. 

Budget : 15.000 euros. sur 2017-2018

Impact de la drépanocytose sur les fonctions du placenta humain- Anne CORDIER – France.  Le projet vise également à évaluer l’impact de la drépanocytose sur l’évolution de la grossesse. Le projet est assez original et porte sur l’étude de 15 cas et sur des complications extrêmement graves de la grossesse. Cette l’étude permettra de confirmer un point de vue déjà connu. Le projet avait été transmis à CDV en mai 2016, mais mis en stand by en attendant le Comité Scientifique suivant. Le projet a été amendé et resoumis.

Budget : 10.000 euros en 2017

 

Financement d'actions humanitaires

Soutien à la formation du traitement de la drépanocytose pour des médecins africains. Les fonds alloués vont permettre de financer 2 médecins Mauritaniens et 2 médecins du Niger afin qu'ils puissent suivre le Diplôme Universitaire de la drépanocyotse à Bamako (Mali) en octobre 2017 au CRLD : centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose..

Budget alloué : 7.200 €

Nos actions 2016

Travaux en cours sur les cellules souches

Le 14 octobre 2016, Cordons de Vie a convié les chercheurs qui ont bénéficié de son soutien pour qu'ils exposent leurs travaux et leurs projets à venir. Une conférence de presse a clôturé la journée des chercheurs et a permis aux adhérents bienfaiteurs et mécènes d'en apprendre un peu plus.

Voici les sujets abordés : 

  • les résultats des traitements et greffes pour les malades atteints de maladies du sang comme la drépanocytose (1ere maladie génétique au monde), la thalassémie, les leucémies et lymphomes.
  • les cellules souches et la médecine régénérative. 

Les chercheurs conviés :

Professeur E GLUCKMAN : Greffes et drépanocytose (Hôpital Saint Louis Paris et Centre Scientifique de Monaco-Monacord)

Professeur M LEBOYER : Immunopsychiatrie (Hôpital Mondor Paris)

Professeur P REBULLA : Utilisation du sang de cordon pour la médecin régénérative (Milan)

Professeur D FARGE : Maladies auto-immunes (Saint Louis Paris)

Professeur F LOCATELLI : Greffes de sang de cordon chez l'enfant (Hôpital Bambin Jésus Rome)

Professeur A ALTAVILLA et N HILMI : Aspects Ethico-juridiques

Docteur B CAPELLI : Greffe dans la drépanocytose (Monaco)

Docteur A L RUGGERI : Greffes de sang de cordon chez l'adulte (Hôpital Saint Antoine Paris)

 

Financement de 3 projets de recherche en 2016 approuvés par le Comité Scientifique.

Etude sur les indications de la greffe de cellules souches hématopoïétiques chez les patients drépanocytaires.

Professeur Eliane GLUCKMAN - France

Budget alloué sur 2 ans ; 20.000 euros

Etude sur les greffes chez les Drépanocytaires à 3 ans -

Cette étude va permettre d'avoir des données sur une période plus longue - 3 ans - pour pouvoir conclure et répondre à la question :  la greffe est elle une vraie solution pour les drépanocytaire ? 

Docteur Françoise BERNAUDIN – France. 

Budget alloué sur 2 ans : 20.000 euros

       La mise au point d’un collyre issu du sérum du sang de cordon. : l’objectif de l’étude est de produire de façon standardisée un collyre à partir  du sérum du sang de cordon ombilical et contenant des facteurs tissulaires régénératifs pour lutter contre la sécheresse oculaire.– Docteur Paolo REBULLA - Italie. 

        Budget alloué 10.000 euros

Financement d'actions humanitaires

Soutien à la formation du traitement de la drépanocytose pour des médecins africains. Les fonds alloués vont permettre de financer 2 médecins Mauritaniens, 2 médecins Burkinabès et un médecin Tchadien afin qu'ils puissent suivre le Diplôme Universitaire de la drépanocyotse à Bamako (Mali) en octobre 2016 au CRLD : centre de recherche et de lutte contre la drépanocytose..

Budget alloué : 7.000 €

Financement congrès - structures partenaires

REDAC à KAMPALA du 22 au 24 mai 2016. L'observatoire de la drépanocytose basé à Paris s'est rendu à Kampala au congrès du réseau centre africain le REDAC. Afin de permettre aux chercheurs français de se joindre à ce congrès, Cordons de Vie a alloué un budget de 2.500 euros. 

 

Nos Actions 2015

Congrès mondial sur le Sang de Cordon et les Thérapies innovantes  à Monaco du 5 - 8 mars 2015 au CCAM, Présidé par le Professeur Eliane Gluckman, pionnière mondiale de la greffe de cellules souches de sang de cordon. (pour plus d'information www.esh.org )

Budget alloué 5000 euros.

Progamme du congrès
du 5 au 8 mars 2015.pdf
Document Adobe Acrobat 135.1 KB

La Présidente de Cordons de Vie prend la parole lors de ce congrès sur les aspects éthiques. "C’est l’origine, la production et l’utilisation des cellules souches qui peuvent donner lieu dit elle à des problèmes éthiques qui, de plus, varient selon les pays et les lois en vigueur

 

Tout l'intérêt des cellules souches du cordon ombilical réside dans le fait qu'elles ne posent aucun problème éthique ; effectivement leur recueil, effectué après la ligature du cordon ombilical, ne lèse ni la mère, ni le nouveau né. Le fait de pouvoir recueillir le sang de cordon et le cordon lui même, par un don gratuit et un geste simple dans les maternité agrées, permet de contribuer de façon efficace à la recherche sur les cellules souches pour le plus grand bien des patients. 

 

Fabienne Mourou Presidente de Cordons de Vie et Professeur Eliane Gluckman Présidente du Congrès interrogées par Monaco Matin le 4 mars 2015
Sang de Cordon.pdf
Document Adobe Acrobat 834.7 KB

Financement de 3 projets de recherche en 2015 toujours en cours approuvés par le Comité Scientifique.

Contrôle des infections virales post greffe.

Cette étude vise à contrôler les infections virales, liées à la cinétique de reconstitution des cellules « NK » post greffe. Une meilleure compréhension de ces mécanismes permettra de mieux prendre en charge les infections. 

Professeur Franco LOCATELLI - Ospedale Pediatrico Bamino Gesu Rome

 

Budget alloué : 15.000 euros sur 2 ans

Analyse des greffes de cellules souches dans la lutte contre la drépanocytose.

Cette analyse va permettre d’évaluer l’efficacité de ce type de greffe dans le traitement de la drépanocytose.

Docteur Maria CAVAZZANNA - Institut Imagine - Hôpital Necker Paris

 

Budget alloué : 15.000 euros sur 2 ans

Comparaison des capacités des cellules souches de sang de cordons et des cellules souches de moelle osseuse. Pr Timoty DEVOS- Belgique

Budget alloué : 15.000 euros sur 2 ans


ACTUALITES

Le 14 octobre 2016 atelier de travail sur les projets de recherche financés par Cordons de vie. En savoir plus.

Les nouveaux projets 2016. Voir les projets