Contribuer au développement des traitements

Contribuer au développement des traitements déjà existants, c’est permettre de guérir les maladies les plus graves, comme la drépanocytose, les leucémies, les lymphomes etc…

 

Dans le domaine hématologique, les greffes* de sang de cordon se pratiquent quotidiennement pour de nombreuses maladies (traitements de leucémies et lymphomes, maladies génétiques du sang  comme la drépanocytose, maladies auto-immunes, etc…)

 

Dans d’autres domaines en plein  essor, comme la thérapie cellulaire et la médecine régénérative, de nombreux essais sont en cours et offrent des résultats significatifs.

 
Dans le monde, plus de 112 essais cliniques sur la recherche des cellules souches du cordon ont été effectués depuis 2009, dont 19 Essais de phase I et II pour des applications en médecine régénérative. 
Citons : 

  • l’essai réalisé au Texas en 2012 permettant à des nourrissons atteints de surdité congénitale de recouvrer l’ouïe
  • l’essai de phase 1 en 2013, qui va se réaliser au Japon sur la rétine de patients atteints de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)

 

En France, depuis 2010, plus de 122 équipes travaillent à partir de cellules souches pour des protocoles sur la thérapie cellulaire et la médecine régénérative.

 

Par ailleurs, l’apparition de technologies de reprogrammation des cellules adultes (IPS) dont les avancées ont été saluées par le prix Nobel remis au professeur S. YAMANAKA, en octobre 2012, ouvre très probablement un champ prometteur d’application sur les cellules du cordon ombilical.


ACTUALITES

Le 14 octobre 2016 atelier de travail sur les projets de recherche financés par Cordons de vie. En savoir plus.

Les nouveaux projets 2016. Voir les projets